Des jardins secrets, cachés derrière les murs ont leurs rythmes, leurs rituels, leurs habitudes et leurs habitués…

 

Une chance inouïe a fait que j’ai pu, perchée sur mon balcon, guetter discrètement ce jardin mystérieux…
Il y avait un jardinier barbu, jamais pressé, au fil des saisons.
Et des hommes, agenouillés sur leur tapis aux couleurs sombres, parmi des plates-bandes et des pots des fleurs.
Parfois des femmes voilées accrochaient leur linge à sécher sur des fils étendus entre les arbres fruitiers.

© Natasza Kozlowska - 2020